Paraphernalia “Before the fire” réactive les décombres et restes scénographiques d’un film en cours de réalisation. En fouillant la grande poubelle sémantique, Stefania Carlotti, Alessandro Polo et Marco Rigoni, recyclent leur production filmique en animant des formes finies et générées par des décors de maisons, de routes, de vitres, de tuyaux, de panneaux, de lampes, de personnages… Forde devient alors pour ce premier volet du cycle Off-the-Cuff, le cartoon d’un espace d’exposition qui, entre son bac à sable et sa monumentalisation, décortique les vestiges d’une mémoire échouée dans des lieux de stockages obscurs situés entre nos espaces domestiques et les calottes glacières.

Off-the-Cuff est un cycle qui se déroule en trois volets successifs. À chaque édition, Forde invite une pièce déjà existante à être mise en scène par ses auteur.x.s. Par ce geste d’abandon de la pièce à l’espace, il s’agira de tuer ses histoires construites par l’exposition et de les envisager dans son devenir post-historique: l’activation d’un potentiel qui ne lui était pas destiné par son recyclage et fermentation sémantique.

C’est en quelques sortes un marché d’occasion de la production artistique qui s’ouvre, où l’original se délite dans sa valeur d’usage présupposée, réalité qui transforme un pastiche en pistache et confond volontiers des instances productives, telles que l’artiste, le concessionnaire, le curateur et le pitre.

+ Partager

Du jusqu’au